En 2049, notre agriculture sera à moitié « bio », à moitié labellisée et agroécologique

Antoine Couturier a participé pour Solagro à la table ronde « Quelle agriculture pour une alimentation saine et durable ?” dans le cadre du cycle de conférences 2049 organisé par « l’Obs ». Il a livré ses projections qui sont celles … d’Afterres2050.

2 pensées sur “En 2049, notre agriculture sera à moitié « bio », à moitié labellisée et agroécologique

  1. Bonjour,
    Je suis pepinieriste producteur en Lorraine , plants fruitiers en majorité. Ici depuis quelques années la ressource en eau est à un niveau critique. C’est un défi énorme pour nous. Jeudi dernier une partie des plantes ont litteralement seché sur pied en une journée avec des temperatures à 50 degrès au soleil. Mais ça l’est encore plus pour mon voisin éleveur dont les sources de ses parcs sont à l’heure actuelle à sec, et il n’y a plus d’herbe alors que son système est 100% herbe. Même si on introduit les haies fouragères dans me système pour nourir les bêtes plus tard sur la saison, elles n’aurons plus à boire. Intégrez vous la pénurie d’eau dans vos projections 2050? Je ne souhaite pas forcément que mon message soit publié, j’aimerai juste une indication de votre par pour une meilleure lecture de vos etudes.
    Merci de votre réponse.
    Bien cordialement,
    M.R

    • Bonjour, nos modèles intègrent effectivement une réduction de la disponibilité en eau (les besoins d’eau pour l’irrigation estivale en grandes cultures notamment sont fortement réduits). Afterres2050 est un support de débat, une perspective, il joue sur la résilience globale en augmentant ou en restaurant la capacité des écosystèmes à encaisser des écarts climatiques sur de courtes périodes, y compris en système herbager. Toutefois, il n’a pas la prétention de « répondre » aux situations critiques, dont nous pressentons l’emballement. Votre témoignage confirme la gravité et l’intensité du dérèglement climatique, la grande vulnérabilité de certaines productions, la nécessité d’engager dans les territoires des travaux sur l’adaptation au changement climatique. Merci pour l’intérêt porté à nos travaux. Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *