Rennes: une feuille de route pour une agriculture et une alimentation durables

Moyennant l’adoption de régimes alimentaires moins carnés et l’évolution des pratiques agricoles, Rennes métropole pourrait réduire de plus de 50% les émissions de gaz à effet de serre liés à l’alimentation, de plus de 77% l’utilisation des produits phytosanitaires, et supprimer intégralement les engrais azotés chimiques: c’est ce que démontre la prospective Afterres2050 réalisée par Solagro à l’échelle du territoire.

Philippe Pointereau revient, dans cette vidéo, sur ces résultats :

Des travaux qui sont le fruit d’une collaboration fructueuse avec un territoire peuplé d’acteurs visionnaires, à qui nous souhaitons plein succès dans la mise en oeuvre de ce plan d’action, auquel nous contribuerons avec plaisir!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *